15/04/2012

Michel SIDOBRE & Jean-Jacques FAURE à MARAUSSAN dans " Midi Libre "

On parle de Michel Sidobre et de Jean-Jacques Fauré dans " Midi Libre " édition de l'Hérault...

Un département que j'aime!

Michel Sidobre

Site littéraire:

http://sidobremichel.onlc.fr

Le lien avec l'article:

http://www.midilibre.fr/2012/04/15/les-lectures-en-musiqu...

La photo de l'article:

les-poemes-de-michel-sidobre-sont-disponibles-a-la_383350_510x255.jpg












Le texte de l'article:

Accompagné au clavier par le musicien de talent Jean-Jacques Fauré, le poète languedocien Michel Sidobre, est venu rencontrer le public maraussannais qui avait totalement rempli la médiathèque pour une séance de lectures dernièrement.

Poète à l'écriture sensible et intimiste, son œuvre en prose évoque le pays méditerranéen sur un fond d'émotions personnelles dont il émane une grande sensibilité. La musique de Jean-Jacques Fauré a su suspendre dans le temps et l'espace, les images évoquées par les textes lus par l'auteur. Ceux-ci ont été tirés de recueils tels que D'elles dont le contenu évoque des portraits de femmes traversant victorieusement les violences du monde, Socius avec des regards portés sur la société d'aujourd'hui ou encore Aurores du Sud décrivant l'intime d'un paysage. D'autres passages ont été lus et il est possible de venir les découvrir dans les recueils disponibles à la médiathèque. Outre sa passion pour l'écriture, Michel Sidobre est également figurant et acteur à Naissance du cinéma narbonnais en Méditerranée. C'est au travers de ses deux passions qu'il a transmis à un public captivé, sa relation fusionnelle avec sa région et ses habitants. Le naturel, la disponibilité et la sincérité des deux intervenants ont conquis l'assemblée des amoureux de poésie venus en nombre. De riches échanges se sont poursuivis autour du verre de l'amitié et des dédicaces signés par l'auteur.

L'article:

michel sidobre,auto-édition






















Voir aussi:

Mon Languedoc-Roussillon:

http://sidobremichelnarbonne.midiblogs.com



Les commentaires sont fermés.